Remarks by President Charles Michel after the European Council meeting on 12 December 2019 - Parlementaire monitor

Parlementaire monitor
Friday, September 25, 2020
calendar

Remarks by President Charles Michel after the European Council meeting on 12 December 2019

Source: European Council i, published on Friday, December 13 2019.

It is a real pleasure for me to have this occasion to explain what are the results of our meeting this afternoon and in the recent hours. We have reached an agreement on climate change. It is very important. It was crucial. It is important for Europe to show a strong ambition, because this topic is very important for the next years. After the European Green Deal announced yesterday by the Commission, after the COP 25, we take this strong commitment: we want Europe as the first climate-neutral continent. We took this decision with respect for many concerns of different countries, because we know that it is important to take into consideration the different national circumstances, and also different starting points. We think also that it is important to show all the possible efforts in order to take into consideration the social consequences. We have also taken into consideration the fact that for one member state it is necessary to take more time before they implement this objective. We will have the occasion by June 2020 to come back in the Council regarding this country.

Le changement climatique est un enjeu extrêmement important pour l'Union européenne. Nous avons considéré qu'il y avait une mobilisation qui devait être totale sur ce sujet, et c'est la raison pour laquelle cette décision, qui est prise aujourd'hui de considérer que nous voulons faire de l'Union européenne le premier continent neutre sur le plan climatique à l'horizon 2050, est un message très fort que nous adressons à l'ensemble des acteurs européens, puisqu'il s'agit de considérer, au départ de cette ambition, avec le soutien du European Green Deal, avec le soutien de l'ensemble des États membres et de l'ensemble des acteurs, qu'il est possible de développer massivement des investissements pour la recherche, pour l'innovation, pour les nouvelles technologies et de faire en sorte que l'on puisse faire de l'Europe le premier continent leader sur le plan de l'énergie verte. C'est un premier point. Un deuxième point qui a été évoqué ce soir est le prochain budget européen. Nous avons eu une discussion brève sur le sujet avec la présidence finlandaise, qui a eu l'occasion de présenter la dernière version de sa négo-box, et les conclusions adoptées nous permettent de passer à l'étape suivante.

This is now the next step regarding the next European budget. With our way of working, it will be my responsibility, in close cooperation with the Commission, to try to converge, to try to develop all the possible efforts in order to reach an agreement in the next weeks or in the next months. It means that we will try to develop bilateral meetings at the technical level, and also at the political level with the member states. I will appreciate when we think it is realistic to try to draw to the landing zone, and to try to reach a final agreement. It is very important because we know that we have to discuss many difficult and sensitive topics regarding the next European budget. For example, the level of ambition, for example the rebates, the conditionalities, the balance between the classical policies, on the one hand, and the new policies, on the other hand. Climate change, for example, is a very important issue in this framework. The own resources, and also we consider that it is important to have a good cooperation with the European Parliament, because the European Parliament has also a role to play in order to be able to take this decision. We have had tonight also the occasion to discuss different international topics, especially the relationship with Turkey. We have expressed our full solidarity with Cyprus and Greece. We consider it is important in the future to continue to develop a dialogue with this important country. We know that with regard to migration, for example, it is very important to keep this close cooperation. But at the same time, we know that is important to try to have a strategic vision, in the short term, in the mid-term, what do we want with this important country for the future of Europe. Another important topic is Africa. As you know, we consider Africa is a very important continent for us. That is why we think that the preparation of the next European summit with Africa next year, after the summer, will be very important. We always try to develop this close cooperation with this continent. It means that the Commission with the High Representative will develop the preparation in order to be able next year to have this strategic debate with Africa. We also had the occasion to discuss a very important point for us in the fight against terrorism.

Je pense que la région du Sahel, l'Afrique de l'Ouest, le G5 Sahel est un enjeu qui est extrêmement important, dans lequel un des pays membres de l'Union européenne, la France, est en première ligne, avec le support d'autres pays européens. Nous avons échangé sur la manière pour l'Union européenne d'être davantage partie prenante. Le haut représentant a marqué son intérêt pour poursuivre le travail en coopération avec différents États membres sur ce sujet. On aura l'occasion de revenir sur ce point et nous voulons évidemment exprimer nos condoléances et notre soutien au peuple du Niger pour le drame qui est intervenu récemment encore, il y a à peine quelques heures, et qui montre à quel point cette menace en Afrique de l'Ouest est une menace pour les pays, est une menace pour les peuples concernés, est aussi une menace pour notre propre sécurité, pour nos libertés, pour nos valeurs d'État de droit, pour nos valeurs de démocratie sur le plan de l'Union européenne. Nous avons eu l'occasion aussi dans nos conclusions de considérer que l'on soutenait et qu'on encourageait tout le travail qui a été démarré par la Commission en lien avec l'Organisation mondiale du commerce et la nécessité de préparer des instruments légaux pour être en mesure, non pas de glisser vers le protectionnisme, ce que nous ne souhaitons pas, mais pour être en mesure de défendre les intérêts légitimes de l'Union européenne en termes commerciaux et en termes économiques. Nous avons aussi accueilli de manière très positive l'annonce faite par la Commission d'organiser une conférence en lien avec l'Albanie, une conférence des donateurs à Tirana. C'est un signal extrêmement important, qui traduit notre solidarité pour ce pays qui a été victime d'un tremblement de terre et la mobilisation de l'Union européenne dans cette région, qui est extrêmement importante à nos yeux. On a aussi eu l'occasion, s'agissant de la Russie et de l'Ukraine, d'écouter un débriefing présenté après la réunion du format Normandie qui a eu lieu à Paris par Emmanuel Macron et par Angela Merkel. Cela a été l'occasion d'un échange sur la situation dans la région et cela a été l'occasion, comme vous le savez certainement, de décider la prolongation, pour six mois supplémentaires, des sanctions compte tenu du fait que nous considérons que l'implémentation de l'accord de Minsk demeure un point extrêmement essentiel à nos yeux. C'est un point pour lequel nous allons continuer à être très attentifs et très actifs à l'avenir.

Another very important point, the Conference of the Future of Europe, we had the occasion to have a discussion with the President of the European Parliament. We know that the European Parliament has taken this initiative to launch this process. We are ready, with the European Council, to cooperate with the European Parliament to try to have a strong and a good dialogue with the European Parliament. It is also important for us, it is the message we give in the conclusions, to be very concentrated, in the short-term, in the mid-term, in the implementation of our strategic agenda. I also had the occasion to explain to my colleagues what would be the way of working. I proposed for the future, and I have also given some information about an indicative political agenda for next year.

J'ai présenté à l'ensemble des collègues un agenda indicatif afin d'organiser nos travaux au Conseil européen en étroite coopération avec la Commission européenne, parce que cet agenda concerté, coordonné entre les institutions (Conseil européen, Commission européenne, Parlement européen), est à nos yeux une des clés pour faire avancer le projet européen. Nous avons, au départ du Conseil européen, une boussole politique: c'est l'agenda stratégique. La Commission européenne a un programme, dont la mise en œuvre démarre très rapidement avec ce European Green Deal. C'est vraiment notre intention, à Ursula von der Leyen et à moi même, et au président du Parlement européen également, d'avoir une coopération très, très étroite, et très, très permanente. Nous considérons que nous sommes dans le même bateau, avec une même ambition très forte pour faire avancer le projet européen, avec une très grande préoccupation de travailler en permanence. On y a encore travaillé aujourd'hui pour l'unité européenne. Ce n'est pas simple, cela veut dire qu'en permanence on doit prendre en compte les différentes sensibilités, les différentes réalités, les différentes difficultés et tenter d'avancer le plus possible ensemble. L'information essentielle ce soir, c'est le changement climatique: une décision très ambitieuse qui est exprimée, qui va nécessiter que l'on reste très mobilisé pour mettre en œuvre maintenant avec des moyens, des instruments et des engagements financiers, cette capacité à faire reculer cette menace climatique et à faire en sorte que l'Europe soit leader sur le plan mondial, sur le plan international, que l'on continue à faire avancer cet agenda climatique. Un dernier point sur ce sujet climatique: on aura également l'année prochaine deux sommets importants avec la Chine, un sommet institutionnel et un sommet avec l'ensemble des États membres. Il me semble très importants, c'est un point des conclusions, de faire aussi avancer cette diplomatie climatique dans nos relations internationales. Je considère qu'il y a là un enjeu géopolitique extrêmement important. Voilà quelques éléments des messages que je souhaitais vous donner pour ce qui me concerne. Mais encore une fois, je remercie Ursula pour sa pleine coopération et pour tout le support qui a été donné dans le cadre de cette réunion. Merci beaucoup.

Visit the meeting page